Evènements - Actualités >> Les CEMEA agissent

Retour sur l’édition 2016 en Alsace du Festival du film d’éducation

L’édition 2016 des échos du festival du film d’éducation s’est concrétisée par une dizaine de séances de projections réunissant, au total, près de 800 personnes. L’accent a été mis sur un partenariat renforcé avec la Ville de Strasbourg et un nouveau partenariat avec le Cinéma Odyssée à Starsbourg. La mobilisation générale a été bien plus importante que lors des précédentes éditions. La qualité des échanges a été au rendez-vous et de nouvelles personnes ont pu découvrir le festival, notre association et les valeurs que nous défendons. Le festival a, une nouvelle fois, porté notre démarche d’éducation populaire, en permettant une réflexion approfondie des thématiques abordées dans les films ainsi que des ateliers d’accompagnement culturel.

A noter parmi l’ensemble des projections, une très belle soirée, réunissant près de 90 personnes, sur les questions de racisme, d’intersectionnalité et de discriminations en France qui a eu lieu le mardi 26 avril. Céline Gelie, militante afro-féministe, est venue de Paris, témoigné de son vécu et de sa militance, du statut particulier des femmes noires en France et de l’oppression spécifique de ce groupe-là. Notre envie commune de pouvoir sensibiliser les personnes présentes mais aussi de pouvoir trouver des pistes d’actions une fois le constat posé a été enthousiasmante.

Ainsi qu’une première pour cette édition décentralisée du Festival européen du film d’éducation, : des projections accompagnées d’animation ont pu avoir lieu au sein de la maison d’arrêt de l’Elsau à Strasbourg, dans le quartier mineur. Une occasion de rencontrer des jeunes garçons incarcés et suivi par des éducateurs de le Protection Judicaire de la Jeunesse. Notre partenariat avec le STEMO (Service Territorial Educatif de Milieu Ouvert) de Koenigshoffen a donné lieu à un parcours de festivals locaux sur plusieurs mois pour les mineurs en détention. Deux animations d’une heure ont pu avoir lieu dans le cadre de cette édition de nos échos autour du film La petite casserole d’Anatole. Nos objectifs pour ces ateliers étaient autant la découverte du film d’animation que le partage et les échanges sur la thématique de « trainer une casserole » à travers l’expression des émotions suscitées par une fiction animée. Malgré des soucis qui techniques qui nous ont amenés à lire l’histoire dans l’album de jeunesse, des thèmes comme le regard des autres, le fait d’avoir ou de mettre des étiquettes aux personnes, d’avoir des qualités, d’accepter son passé ou encore d’avoir des rêves ont pu être abordés avec les jeunes. Les échanges ont été assez mouvementés mais les jeunes avaient une grande envie d’échanges sur des questions qui leur sont chères comme le racisme ou les discriminations, le travail ou le poids de leur peine de prison pour leur avenir. Une expérience riche qui restera gravée dans les esprits.

Télécharger le document illustré complet.

Mise en ligne le 13 juin 2016
Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.
Retour Haut de page

RECHERCHE

  • Recherche avec Spip Site en travaux

    Site en travaux

    Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.