Evènements - Actualités >> Actualités et Prises de position

Journée d’étude : Education au monde numérique et RGPD

Les données personnelles à l’heure du RGPD et risques / bénéfices potentiels de la portabilité des données, voilà la thématique de cette journée, initiée par Dominique Carry, Enseignant chercheur au CEREGE et Inès De La Ville, Professeur des Universités au CEREGE & MSHS de Poitiers. Elle aura lieu le Jeudi 17 décembre 2020 sur le Campus virtuel VirBELA. En appui sur leurs travaux "Être citoyen dans la société du numérique", les Ceméa témoigneront de leurs approche citoyenne et critique de ces questions.

Cette journée d’échanges, co-organisée entre le FABRICC et les Promeneurs du Net, inclut la participation de la CNIL, de la MAIF, des CEMEA, de Etheractive Studios et des start-ups Onecub et Visions.

Accès direct au programme de la journée
Sur inscription : fabricc@univ-poitiers.fr

Cette journée débat fait suite à une recherche financée par la Chaire Expérience Client EM Humanis Strasbourg, conjointement au montage d’une vidéo financée par L’Espace Mendes France de Poitiers. Le projet intitulé « Dataconnect, risques perçus et RePrise du pouvoir du consommateurs grâce à la maitrise de ses données personnelles » appelle à une médiatisation du sujet. En effet, c’est un sujet encore très mal compris des publics et complexe à appréhender, par méconnaissance du contenu juridique et des conséquences sur les activités quotidiennes de l’internaute et des entreprises.

Objectifs  : sensibiliser les populations jeunes et vulnérables à la gestion et protection de leurs données personnelles

Lors de la journée-débat, il s’agit de discuter de l’étendue de la collecte, protection et transférabilité des données à caractère privé, encadrées par le RGPD. Dans un contexte de conscientisation de la valeur des données personnelles, choisir des formats de collecte utiles lors de transactions commerciales est une gageure. Les intentions des internautes se partagent entre la peur de transmettre leurs données ou collaborer pour bénéficier en retour de services. Ils espèrent ainsi profiter de gains temporels lors du remplissage des formulaires et profiter d’informations commerciales ou institutionnelles correspondant à leurs besoins. En fait, le dilemme pour les jeunes internautes se traduit par un refus de communiquer ses données, et/ou comment mieux les protéger (avec ou sans stockage) et/ou choisir à quel prestataire de service le transférer.

Contexte : RGPD et Data Strategy de l’Union Européenne

La Data Strategy de l’Union Européenne vise à encadrer la circulation des données, au niveau macroéconomique afin de générer davantage de concurrence et de contribuer à fluidifier les échanges marchands, dans le cadre de libre circulation des services au sein de l’Union Européenne. Le RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données), applicable depuis le 25 mai 2018, contraint les entreprises à plus de transparence dans la collecte et les traitements des données personnelles sous peine de sanctions de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés1). Il repose sur un droit fondamental que constitue la protection de la vie privée de tous les citoyens et de ses données personnelles et vise à encadrer le secteur de la data. Il comprend quatre axes : le droit à l’oubli, le droit à la rectification, institue le droit à un consentement libre et éclairé sur les données et le droit à la portabilité de ses données personnelles (art 20). Chaque individu est libre de les réclamer et les récupérer auprès de différentes organisations sous une forme facilement réutilisable, puis de les transmettre à d’autres. L’idée est de compenser l’asymétrie entre l’individu et le service responsable de traitement en accordant la maitrise de ses données. En réalité, le sujet est complexe, mal perçu par les consommateurs car son fonctionnement nécessite que s’établisse une relation de confiance entre les parties prenantes au processus.

N’hésitez pas à Consulter la page du CNIL qui traite de ce sujet

https://www.cnil.fr/fr/le-droit-la-portabilite-obtenir-et-reutiliser-une-copie-de-vos-donnees

Programme de la journée débat

Matinée : RGPD et données personnelles

- 9h – 9h30 : Jérôme GORIN – CNIL : RGPD et données personnelles (20 mm et 10 mm questions réponses).

- 9h 30 – 10h15 Christopher GEORGES – Les Promeneurs du Net : Conscientisation de l’importance de ses données personnelles grâce à un questionnaire avec une application en interaction avec le public (45 mn).
Collecte avec consentement. Collecte tierce (cookie tiers) = visualisation cookies. Proposition de formats alternatifs de gestion et protection de ses données à caractère privé.

- Pause 15 mn

- 10h30 – 11h05 Thibault COUPART Data analyst & Co-Founder chez Etheractive Studio : « Loisirs et données personnelles : le cas du jeu Vidéo » (5 mn + 10 mn questions réponses).
Explication de quelques techniques de base du Data Analyst : collecte des données, profilage, classification des joueurs pour s’adapter à la logique du joueur et monétisation.

- 11h05 – 11h30 Valérie-Inés de LA VILLE Professeur des Universités – CEREGE & MSHS de Poitiers : Les objets connectés, les mineurs et le RGPD ? (15 mn et 10 mn questions réponses).

- 11h30 – 12h00 Jérôme GORIN – CNIL : Comment se formalise la notion d’accord aux traitements de données personnelles en Europe ? (20 mn et 10 mn questions réponses).

Après-midi : RGPD et portabilité des données

- 14h – 14h30 Jérôme Gorin – CNIL : La stratégie européenne des données personnelles : reprendre en main le contrôle de ses données ; focus sur l’article 20 du RGPD, la portabilité des données personnelles (20 mn et 10 mn questions réponses).

- 14h30 – 14h35 Vidéo sur la portabilité des données personnelles.

- 14h35 – 15h55 – Table ronde. Quels leviers pour diffuser l’innovation de service de la portabilité des données ?

  • Dominique CARRY et Valérie-Inés de LA VILLE : Introduction du débat.
  • Olivier DION – Société Onecub et Matthias de BIEVRE – Société Visions / co-fondateurs de l’initiative www.aNewGovernance.org : Scénarios d’usage de la portabilité des données personnelles – Retours d’expériences.
  • Stéphane GREGOIRE – Délégué à la protection des données- Groupe Maif.
  • Jorge GOMES – Data Protection Officer diplômé ISEP et CNAM – Auteur de la thèse professionnelle : « Le RGPD et le marché unique numérique : entre harmonisation et marges de manœuvre »- Octobre 2020.
  • Christian GAUTELLIER – Directeur du Pôle Médias, Numérique, Éducation critique et Engagement citoyen – CEMEA Paris.

- 15h55 Conclusion (15 mm)

Pour plus d’informations contacter :
fabricc@univ-poitiers.fr

Pour information, télécharger la brochure "Etre citoyen dans la société numérique"conçue par les Ceméa et Savoir Devenir.

Mise en ligne le 27 novembre 2020
Retour Haut de page

RECHERCHE

  • Recherche avec Spip


>> Faire une recherche Qwant

  • Ressources des Ceméa : Activités autour des médias et du numérique et l’Univers Comprendre : Médias, numérique, éducation et citoyenneté
  • (...) Voir le site

site du festival d'Éducation
Site du festival du film d'Éducation

EVENEMENT
  • • Les clés des médias, une série de programmes courts pour comprendre les médias
    11 décembre 2018

  • • Les Ceméa sont associés à France-Fraternités
    12 décembre 2018

  • • Résultats de l’enquête 2018 de l’oservatoire des pratiques numériques de jeunes en Normandie
    24 janvier 2019

  • DERNIERS ARTICLES
    Follow cemeaeejm on Twitter
  • • Vie privée : Où sont les régulateurs ? Où sont les régulations ?
    23 décembre 2020

  • • Intelligence artificielle : des limites de l’éthique aux promesses de la régulation
    11 décembre 2020

  • • Attention et société
    11 décembre 2020

  • • Journée d’étude : Education au monde numérique et RGPD
    27 novembre 2020

  • • Présentation des ressources éducation aux médias des Ceméa
    17 septembre 2020

  • • RESOLU, un guide pour des pratiques éthiques du numérique
    30 juin 2020

  • • Stopcovid l’appli de trop !
    24 avril 2020

  • • Le rapport annuel 2020 de l’ODI est paru !
    20 avril 2020

  • • Et si c’était le moment de libérer vos outils...
    23 mars 2020

  • • Construire des politiques publiques cohérentes pour la petite enfance et renforcer l’offre d’activités alternatives aux écrans, gratuites et sécures
    22 novembre 2019

  • • Résultats d’une étude sur les relations affectives des adolescents et les réseaux socio-numériques
    31 octobre 2019

  • • Dénonciation d’une initiative cynique, « mes-allocs.fr »
    9 septembre 2019

  • • Oui à un Conseil de déontologie journalistique et de médiation, non à un Conseil de l’ordre !
    27 juin 2019

  • • Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation en bonne voie
    18 juin 2019

  • • Le film L’heure de la sortie, Prix Jean Renoir des lycéens 2019
    12 mai 2019

  • • Le Collectif Enjeux e-médias réagit à l’appel des 3 académies sur l’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans
    26 avril 2019

  • • Etre citoyen dans la société numérique
    5 avril 2019

  • • Le rapport annuel 2019 de l’Observatoire de la déontologie de l’information
    27 mars 2019

  • • Le guide numéro 2 de La famille tout écran, une nouvelle édition !
    27 février 2019

  • • Combattre les préjugés sur les réseaux sociaux
    25 février 2019

  • • Ce qu’est un Conseil de presse !
    18 février 2019

  • • Les propositions de l’ODI pour la création d’un conseil de presse
    24 janvier 2019