Une nouvelle plate forme au service de l’éducation à l’information et de la liberté d’expression

Lancée lors des 9èmes assises internationales du journalisme, cette plate-forme au delà d’être un portail qui rassemble les acteurs autour l’éducation aux médias, propose une mise en relation les acteurs du journalisme et ceux de l’éducation.



Extraits de l’édito de lancement...

"Au-delà de l’ambition de devenir la plateforme de référence de l’éducation à l’information et à la liberté d’expression, nous proposons un outil inédit de mise en relation directe entre professionnels de l’information et communauté éducative. Il s’agit de l’Agence.

Le principe est simple : grâce aux formulaires mis à leur disposition, tout journaliste ou spécialiste des médias peut se porter volontaire pour mener, en collaboration avec un enseignant qui en ferait la demande, des séances d’éducation aux médias et à l’information. Des précisions sur la disponibilité, les champs de compétence et les motivations sont requises. Une fois leur candidature validée et certifiée, ces intervenants pourront être contactés pour une ou plusieurs rencontre(s), demandée(s) par un enseignant/éducateur. De son côté, tout éducateur/enseignant peut partager une demande d’intervention d’un professionnel de l’information. En fonction des spécificités de cette demande, la mise en relation avec un journaliste déterminé lui sera proposé.

Cette ambition est la nôtre. Au pilotage stratégique du projet : Manola Gardez, directrice de l’Alliance internationale des journalistes (AIJ) et François Longérinas, président-directeur général de l’Ecole des métiers de l’information (EMI-CFD). A l’animation opérationnelle de la plateforme : trois journalistes indépendantes, Louise Bartlett, habituée des lancements de projets éditoriaux originaux et enfin Sylvie Fagnart et Noémie Lefebvre-Maârek, à l’initiative par ailleurs, de ce projet de longue haleine.

Cette ambition n’a pu prendre corps que grâce au soutien actif, notamment financier, du ministère de la Culture et de la Communication et de la fondation Charles-Léopold Mayer ; ainsi qu’avec l’appui du ministère de l’Education nationale et des structures d’éducation populaire impliquées depuis toujours dans l’éducation aux médias : la Ligue de l’enseignement, les Ceméa, le collectif Enjeux e-Médias et l’association Jets d’encre. "

Aller sur la plate forme...

Mise en ligne le 10 mars 2016