L’abus de Google à l’École peut nuire gravement à notre société...

Les Ceméa, suite à la décision du ministère de l’Éducation nationale sont cosignataires d’une prise de position contre l’autorisation de la connexion des annuaires de l’institution avec les services Google.



Dans le contexte international, nous militons pour la prise en compte dans le débat public (national, européen et mondial) des sujets liés au numérique comme objets intégralement politiques, sociétaux et philosophiques. Nous soutenons que le rôle des États est d’encourager et garantir les services, les logiciels et les écosystèmes qui donnent aux individus une capacité de critique, de conserver et d’accroître leur souveraineté numérique individuelle. Il est urgent d’informer les citoyen.ne.s sur les dérives en cours, réintroduire une critique de la question numérique par la formation et de sensibiliser à l’usage des logiciels libres, des services en ligne loyaux, décentralisés, éthiques et solidaires.

Lire le communiqué.

Mise en ligne le 2 juin 2017