Outils, ressources et pratiques pédagogiques >> Une mallette Education aux médias et aux récits

B4 FENETRES SUR TOUR Un webdocumentaire pour découvrir la banlieue autrement
Jean Pierre Carrier

B4 fenêtres sur tour. Webdocumentaire de Jean-Christophe Ribot, produit par Mosaïques films et diffusé par France Télévision

Par ses modalités particulières de présentation et de fonctionnement, le webdocumentaire peut-il contribuer à changer les représentations les plus courantes concernant la banlieue, faire découvrir les habitants des cités en allant à leur rencontre, faire comprendre leur mode de vie autrement que par un regard extérieur, froid, qui se veut objectif mais confinant toujours plus ou moins à l’interprétation et au jugement. Loin d’une approche sociologique, B4 fenêtres sur tour, aborde la banlieue d’une façon originale, tirant le meilleur parti des ressources du numérique et de l’interactivité.

Nous sommes face à un immeuble, froid, vide, peu accueillant. Mais au passage de la souris, les fenêtres s’illuminent. Il y a de la vie à l’intérieur. Et c’est cette vie que nous sommes invités à découvrir dans B4, fenêtres sur tour. 12 étages, et pour chacun, à l’horizontal, 5 fenêtres. 12 habitants, hommes, femmes, enfants, famille tout entière dans certains cas, dont il nous est proposé 5 situations filmées de façon identique : leur installation dans l’appartement, leur relation avec l’extérieur, leur pratique de la télévision. Rentrer ainsi dans l’intimité des gens n’est jamais évident. Trop de risques de voyeurisme, ou superficialité. Rester extérieur malgré la proximité. Cependant ici, nous ne sommes pas un simple invité reçu poliment. Même s’il ne faut pas croire que nous sommes placés dans une véritable relation d’amitié. La relation instaurée est autrement complexe. Sa réalité passe évidemment par la médiation du réalisateur qui est celui qui, seul, a rencontré les personnes présentes dans le webdoc. Mais précisément, qu’il s’agisse d’un webdocumentaire et non d’un documentaire au sens classique change bien des choses. Son travail comprend nécessairement deux faces. D’abord il filme des personnes avec qui il a établit des liens particuliers, de confiance, tels que le documentaire dit participatif a su le faire souvent avec succès. Ensuite, il ne suffit pas de réaliser un montage. Le développement informatique, la réalisation d’une navigation multimédia, c’est-à-dire d’une mise en forme adaptée à la diffusion sur Internet, doit apporter quelque chose de plus, quelque chose de spécifique, cohérent avec le projet global. Sinon tout ceci ne resterait que du gadget. Ici, ce qui est essentiel, c’est que le webdoc propose à celui qui l’utilise une démarche personnelle. En cliquant sur une fenêtre, à un étage donné, c’est lui qui va à la rencontre des habitants de l’immeuble. C’est lui qui décide de rester ou non, de poursuivre ou non la conversation. Le webdoc ne consiste pas à présenter un personnage à un spectateur. Il propose une rencontre, ce qui implique la participation active des deux parties. Cette rencontre, bien sûr, reste virtuelle. Mais cela n’enlève rien à sa valeur. Par sa dimension interactive, le webdoc offre la possibilité de découvertes qui n’auraient jamais lieu autrement. A propos de la banlieue, c’est là une démarche particulièrement importante. B4 ne s’adresse pas aux habitants des cités. Il veut les faire connaître à ceux qui n’y mettent jamais les pieds. C’est là sa plus grande force.

Jean Pierre Carrier

Mise en ligne le 3 janvier 2013
Retour Haut de page

RECHERCHE

  • Recherche avec Spip


>> Faire une recherche Qwant

  • Ressources des Ceméa : Activités autour des médias et du numérique et l’Univers Comprendre : Médias, numérique, éducation et citoyenneté
  • (...) Voir le site

site du festival d'Éducation
Site du festival du film d'Éducation

EVENEMENT
  • • Les clés des médias, une série de programmes courts pour comprendre les médias
    11 décembre 2018

  • • Les Ceméa sont associés à France-Fraternités
    12 décembre 2018

  • • Résultats de l’enquête 2018 de l’oservatoire des pratiques numériques de jeunes en Normandie
    24 janvier 2019

  • DERNIERS ARTICLES
    Follow cemeaeejm on Twitter
  • • Construire des politiques publiques cohérentes pour la petite enfance et renforcer l’offre d’activités alternatives aux écrans, gratuites et sécures
    22 novembre 2019

  • • Résultats d’une étude sur les relations affectives des adolescents et les réseaux socio-numériques
    31 octobre 2019

  • • Dénonciation d’une initiative cynique, « mes-allocs.fr »
    9 septembre 2019

  • • Oui à un Conseil de déontologie journalistique et de médiation, non à un Conseil de l’ordre !
    27 juin 2019

  • • Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation en bonne voie
    18 juin 2019

  • • Le film L’heure de la sortie, Prix Jean Renoir des lycéens 2019
    12 mai 2019

  • • Le Collectif Enjeux e-médias réagit à l’appel des 3 académies sur l’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans
    26 avril 2019

  • • Etre citoyen dans la société numérique
    5 avril 2019

  • • Le rapport annuel 2019 de l’Observatoire de la déontologie de l’information
    27 mars 2019

  • • Le guide numéro 2 de La famille tout écran, une nouvelle édition !
    27 février 2019

  • • Combattre les préjugés sur les réseaux sociaux
    25 février 2019

  • • Ce qu’est un Conseil de presse !
    18 février 2019

  • • Les propositions de l’ODI pour la création d’un conseil de presse
    24 janvier 2019

  • • Résultats de l’enquête 2018 de l’oservatoire des pratiques numériques de jeunes en Normandie
    24 janvier 2019

  • • Les actions des Ceméa tout au long de l’année 2018
    19 janvier 2019

  • • Infox, les outils utilisés par l’AFP
    13 janvier 2019

  • • ÇaNousRegardeTous - la nouvelle campagne de sensibilisation à la signalétique jeunesse du CSA
    2 janvier 2019

  • • Les Ceméa sont associés à France-Fraternités
    12 décembre 2018

  • • Les clés des médias, une série de programmes courts pour comprendre les médias
    11 décembre 2018

  • • Voici le palmarès du Festival international du film d’éducation 2018
    11 décembre 2018

  • • Pour un numérique inclusif
    30 novembre 2018

  • • Pour la création d’une instance de déontologie de la presse
    28 novembre 2018