Résultats d’une étude sur les relations affectives des adolescents et les réseaux socio-numériques
Snapchat, un « hacker » des relations affectives des adolescents

Pendant que Facebook est au centre des regards des observateurs et des régulateurs pour son usage très extensif des données, Snapchat passe en dessous des radars. Pourtant la plateforme est devenue l’oreille permanente des adolescents.

Censée effacer leurs messages régulièrement, elle a conquis leur confiance. Profitant de cette manne de données fournies par les jeunes utilisateurs, elle a développé mille manières de les accrocher à son dispositif : flammes, trophées, classification des meilleurs amis…

L’Observatoire des pratiques numériques des jeunes, articulé à une action Éducation aux écrans en Normandie, permet de suivre les évolutions des préférences numériques des adolescents et de mieux comprendre leur situation face aux plateformes en ligne. Lorsqu’ils arrivent au lycée, général ou professionnel, les adolescents se sont aguerris aux échanges en ligne. Ils ont intériorisé des règles de civilité et des règles de prudence. Mais face à des dispositifs très invasifs, il n’est pas toujours facile de garder son sang-froid, de gérer avec une certaine distance l’injonction à la connexion, de conserver sa capacité d’empathie et de préserver le sentiment d’authenticité au-delà des rythmes imposés par les plateformes numériques...

Les plateformes numériques sont aujourd’hui perçues comme des médias axés sur l’industrialisation des émotions traquant les émotions par la mise en forme des communications, l’accent mis sur le visuel, les photos, les selfies, les emoji, et la récupération des données relatives à toutes ces interactions.
Comment les adolescents vivent-ils la représentation de leurs vies amicales et amoureuses face aux incitations de ces dispositifs ? Comment réussissent-ils à préserver leur vie privée ? Sur des espaces publics dont la faiblesse de la régulation ne cesse d’être dénoncée, quelles sont les règles de comportement qui leur apparaissent nécessaires de respecter ?

Laurence Corroy et Sophie Jehel répondent à ces questions, en appui d’une étude quantitative et qualitative menée auprès des jeunes bénéficiaires du dispositif Éducation Aux Écrans, initié par la Région Normandie et mise en œuvre par les Ceméa et leurs partenaires, Rectorat, Draaf et Canopé/Clémi.

Voir l’étude complète -https://yakamedia.cemea.asso.fr/univers/comprendre/numerique-media-et-education-citoyennete/les-relations-affectives-des-adolescents-et-les-reseaux-socionumeriques

Contact  : Responsable de l’action Education aux écrans : Christian Gautellier, directeur national des Ceméa en charge du Pôle médias, numérique, éducation critique, engagement citoyen, 0689861118.
christian.gautellier@cemea.asso.fr

Pour réaliser ce cinquième observatoire, les chercheuses Sophie Jehel et Laurence Corroy ont échangé avec 53 jeunes de 16 et 17 ans, filles et garçons, inscrits dans des filières générales, technologiques ou professionnelles, lors d’entretiens collectifs par petits groupes réalisés en mai 2019. Laurence Corroy, est maître de conférences HDR à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 en sciences de l’information et de la communication, chercheure au CERLIS, et Sophie Jehel, maîtresse de conférences à l’Université Paris 8 en sciences de l’information et de la communication, chercheure au CEMTI.

Mise en ligne le 31 octobre 2019
Retour Haut de page

RECHERCHE

  • Recherche avec Spip


>> Faire une recherche Qwant

  • Ressources des Ceméa : Activités autour des médias et du numérique et l’Univers Comprendre : Médias, numérique, éducation et citoyenneté
  • (...) Voir le site

site du festival d'Éducation
Site du festival du film d'Éducation

EVENEMENT
  • • Les clés des médias, une série de programmes courts pour comprendre les médias
    11 décembre 2018

  • • Les Ceméa sont associés à France-Fraternités
    12 décembre 2018

  • • Résultats de l’enquête 2018 de l’oservatoire des pratiques numériques de jeunes en Normandie
    24 janvier 2019

  • DERNIERS ARTICLES
    Follow cemeaeejm on Twitter
  • • Résultats d’une étude sur les relations affectives des adolescents et les réseaux socio-numériques
    31 octobre 2019

  • • Dénonciation d’une initiative cynique, « mes-allocs.fr »
    9 septembre 2019

  • • Oui à un Conseil de déontologie journalistique et de médiation, non à un Conseil de l’ordre !
    27 juin 2019

  • • Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation en bonne voie
    18 juin 2019

  • • Le film L’heure de la sortie, Prix Jean Renoir des lycéens 2019
    12 mai 2019

  • • Le Collectif Enjeux e-médias réagit à l’appel des 3 académies sur l’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans
    26 avril 2019

  • • Etre citoyen dans la société numérique
    5 avril 2019

  • • Le rapport annuel 2019 de l’Observatoire de la déontologie de l’information
    27 mars 2019

  • • Le guide numéro 2 de La famille tout écran, une nouvelle édition !
    27 février 2019

  • • Combattre les préjugés sur les réseaux sociaux
    25 février 2019

  • • Ce qu’est un Conseil de presse !
    18 février 2019

  • • Les propositions de l’ODI pour la création d’un conseil de presse
    24 janvier 2019

  • • Résultats de l’enquête 2018 de l’oservatoire des pratiques numériques de jeunes en Normandie
    24 janvier 2019

  • • Les actions des Ceméa tout au long de l’année 2018
    19 janvier 2019

  • • Infox, les outils utilisés par l’AFP
    13 janvier 2019

  • • ÇaNousRegardeTous - la nouvelle campagne de sensibilisation à la signalétique jeunesse du CSA
    2 janvier 2019

  • • Les Ceméa sont associés à France-Fraternités
    12 décembre 2018

  • • Les clés des médias, une série de programmes courts pour comprendre les médias
    11 décembre 2018

  • • Voici le palmarès du Festival international du film d’éducation 2018
    11 décembre 2018

  • • Pour un numérique inclusif
    30 novembre 2018

  • • Pour la création d’une instance de déontologie de la presse
    28 novembre 2018

  • • Le programme complet de la 14 ème édition du Festival international du film d’éducation
    23 novembre 2018