Côté parents >> INFORMATIONS

Animer un groupe de parole sur "La place des écrans dans les relations familiales"

Cette démarche a été construite en collaboration entre les Ceméa et l’association Maison des parents d’élèves de Picardie Maritime à Abbeville, dans le cadre d’un programme d’animations de groupes de parole.
Le sujets abordés lors de ces journées ; l’Internet comme outils d’accompagnement à la scolarité - les jeunes et les médias, enjeu culturel et enjeu d’éducation ...

La démarche proposée ici, "La place des écrans dans les relations familiales", est une invitation à organiser des temps d’échange avec des parents, et permettre à chacun de questionner l’impact des écrans dans son quotidien.

Voir le blog des Parents d’élèves de la Picardie Maritime

La littérature non spécialisée sur la relation des enfants aux écrans à destination des parents est souvent alarmiste et culpabilisante. C’est souvent dans le cas de déviance de jeunes, incivilité, violence, addiction, ou tout simplement difficultés scolaires… que la presse relais les interrogations sur l’impact de ces écrans ( jeux vidéo, Internet ou télévision ..) sur le comportement des jeunes. Dans un cas de figure plus courant, le manque de communication avec les adultes (parents), les pratiques numériques des jeunes sont aussi montrées du doigt, causes possibles des barrières aux relations directes.
Mais les divers écrans qui composent l’environnement médiatique des jeunes sont aussi un accès à l’information, à des contenus culturels. Si cet intérêt éducatif n’est plus à démontrer, il nécessite toutefois de la part des adultes un regard averti pour accompagner leurs enfants dans leurs usages, dans une démarche constructive et sécurisante.
En résumé, il est difficile pour des parents d’agir avec discernement sur les usages que font les jeunes des écrans dans la sphère familiale, à la différence des autres sphères éducatives.

A l’école, l’adulte (l’enseignant), peut s’appuyer sur un projet de classe, sur des apprentissages ou simplement faire appliquer le règlement intérieur quand il s’agit de réguler ou d’argumenter l’utilisation des outils numériques en général. Le temps consacré sur Internet et le choix des sites à consulter est décidé par l’enseignant.
A la maison, les pratiques sont davantage diversifiées, l’enfant, le jeunes, doit gérer dans son temps de soirée ses besoins de détente, son travail scolaire et ses relations avec ses pairs. Les pratiques deviennent plutôt plurimédia. Ecouter la radio, écrire, jouer, communiquer avec ses amis peut se faire simultanément et sur un même et seul écran, celui de l’ordinateur.

A partir de cette photographie, pour un parent, trois questions se dégagent spontanément :
Comment l’enfant gère t’il son temps ?
Quels contenus consulte t-il ?
Comment se délimite son espace privé et intime et l’espace qui pourrait être partagé avec ses parents ?
L’animation proposée ici est présentée aux parents participants comme un moment d’échanges sur ces questions, de déconstruire et reconstruire nos représentations d’adulte sur la relation : jeunes et médias .
C’est une invitation aux parents à être acteurs d’une éducation aux médias de leurs enfants.

Repères pour le déroulement de la formation.

La place des parents

Un parent volontaire à débattre et à partager ses questionnements dans un groupe de parole vient généralement avec un vécu, avec une ou plusieurs situations à résoudre. La démarche mise en place doit lui permettre de formuler ses problématiques, d’en mesurer les enjeux, de repérer le type de réponse qu’il souhaite se construire tout au long de l’animation et enfin de proposer des ressources pour approfondir les sujets abordés.

1er temps - Poser le débat
Proposer le visionnage d’un document audiovisuel décrivant des situations quotidiennes d’enfants face à des écrans, télévision, console de jeux vidéo, Internet, etc. permet de poser les points importants qui feront l’objet du débat.

L’objectif est d’impliquer le groupe, de permettre à chacun de s’identifier à une des situations du film et faire émerger des questionnements, des réactions.
Démarche : présentation et projection du film. Puis questionner en quoi ce film fait écho avec notre vie familiale en général ? Recueil des réactions.

2ème temps - Les évolutions technologiques et l’équipement des familles.
Les technologies de l’information et de la communication se transforment de jour en jour. Les outils numériques se présentent sous des formes multiples et deviennent inter-communiquants, nomades et/ou portables. Cette diversité ne se retrouve pas dans chaque foyer, il est donc important d’inviter chacun à commenter sa réalité.

L’objectif est, pour chaque participant, d’identifier au moins une pratique de ses enfants sur laquelle il souhaite discuter et pour l’animateur, de repérer les points communs dans le groupe qui pourraient faire l’objet d’un échange plus approfondi.
Démarche : proposer à chacun d’identifier une ou plusieurs pratiques correspondant concrètement à celles de leurs enfants.

3ème temps - Les intérêts et les risque liés aux médias
Suivant les pratiques culturelles et professionnelles des uns et des autres, chacun à une tendance à sous-estimer ou à surestimer à la fois l’intérêt et les risques des pratiques pluri médias de leurs enfants.

L’objectif est de sortir de nos représentations afin de ne pas orienter l’échange vers un « pour ou contre » mais de permettre à chacun de verbaliser ses points de vue et d’entendre ceux des autres. C’est un temps où chacun doit s’exprimer pour lui permettre de constater ses changements de position en fin de séance.

Démarche : lister collectivement pour chaque écran (télévision, console de jeux vidéo, Internet, mobile) d’un côté les intérêts et de l’autre les risques.
On peut préciser les intérêts et les risques dans les apprentissages et dans les relations.
Il est important de noter sur un tableau les idées du groupe afin d’y faire référence lors de la suite de l’échange. Le tableau permettra également d’identifier les sujets qui ont été abordés et ceux qui pourraient faire l’objet d’un autre rendez-vous.

4ème temps - Les écrans dans les relations familiales
Comment peut-on accompagner, gérer les pratiques des jeunes ? La question générique de ce dernier temps de travail sert d’aboutissement de l’échange.
Les deux objectifs à atteindre sont de faire formuler à chaque participant une ou plusieurs postures de parent à expérimenter afin de mieux gérer les situations problématiques exposées auparavant.

Quelques exemples de postures

- « Les médias, on en parle »,
c’est permettre et laisser les enfants commenter, questionner et images de la télévision. Laisser s’instaurer l’habitude d’un échange entre enfants et parents sur les contenus des médias. Dans le cas où les enfants rencontrent des images choquantes ou violentes, on peut penser que ceux-ci mettront plus facilement en alerte leurs parents, s’ils sont dans un climat de confiance.

-Gérer le temps devant la télévision.
Si les programmes TV jeunesse en journée s’intercalent avec les horaires scolaires , regarder une émission, un films en soirée fait d’objet de négociation par les enfants auprès de leurs parents. Enregistrer l’émission et différer sa visualisation peut être une proposition pour respecter le temps de sommeil, à la condition bien sûr de tenir « le contrat », permettre à l’enfant de voir réellement son émission le lendemain.

- L’installation des équipements
dans la maison induit une pratique et la possibilité de contrôle. La télévision, l’Internet, la console de jeux vidéo doivent être ne doivent dans l’idéal pas se situés dans la chambre.

Mise en ligne le 21 mars 2010
Retour Haut de page

RECHERCHE

  • Recherche avec Spip


>> Faire une recherche Qwant

  • Ressources des Ceméa : Activités autour des médias et du numérique et l’Univers Comprendre : Médias, numérique, éducation et citoyenneté
  • (...) Voir le site

site du festival d'Éducation
Site du festival du film d'Éducation

EVENEMENT
  • • Les clés des médias, une série de programmes courts pour comprendre les médias
    11 décembre 2018

  • • Les Ceméa sont associés à France-Fraternités
    12 décembre 2018

  • • Résultats de l’enquête 2018 de l’oservatoire des pratiques numériques de jeunes en Normandie
    24 janvier 2019

  • DERNIERS ARTICLES
    Follow cemeaeejm on Twitter
  • • Vie privée : Où sont les régulateurs ? Où sont les régulations ?
    23 décembre 2020

  • • Intelligence artificielle : des limites de l’éthique aux promesses de la régulation
    11 décembre 2020

  • • Attention et société
    11 décembre 2020

  • • Journée d’étude : Education au monde numérique et RGPD
    27 novembre 2020

  • • Présentation des ressources éducation aux médias des Ceméa
    17 septembre 2020

  • • RESOLU, un guide pour des pratiques éthiques du numérique
    30 juin 2020

  • • Stopcovid l’appli de trop !
    24 avril 2020

  • • Le rapport annuel 2020 de l’ODI est paru !
    20 avril 2020

  • • Et si c’était le moment de libérer vos outils...
    23 mars 2020

  • • Construire des politiques publiques cohérentes pour la petite enfance et renforcer l’offre d’activités alternatives aux écrans, gratuites et sécures
    22 novembre 2019

  • • Résultats d’une étude sur les relations affectives des adolescents et les réseaux socio-numériques
    31 octobre 2019

  • • Dénonciation d’une initiative cynique, « mes-allocs.fr »
    9 septembre 2019

  • • Oui à un Conseil de déontologie journalistique et de médiation, non à un Conseil de l’ordre !
    27 juin 2019

  • • Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation en bonne voie
    18 juin 2019

  • • Le film L’heure de la sortie, Prix Jean Renoir des lycéens 2019
    12 mai 2019

  • • Le Collectif Enjeux e-médias réagit à l’appel des 3 académies sur l’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans
    26 avril 2019

  • • Etre citoyen dans la société numérique
    5 avril 2019

  • • Le rapport annuel 2019 de l’Observatoire de la déontologie de l’information
    27 mars 2019

  • • Le guide numéro 2 de La famille tout écran, une nouvelle édition !
    27 février 2019

  • • Combattre les préjugés sur les réseaux sociaux
    25 février 2019

  • • Ce qu’est un Conseil de presse !
    18 février 2019

  • • Les propositions de l’ODI pour la création d’un conseil de presse
    24 janvier 2019